Le guide de votre bien-être à domicile

Matelas

Fermeté, souplesse, épaisseur, les qualités d'un bon matelas

femme dormant

© Domenico Gelermo - iStockphoto

Un matelas doit assurer idéalement le confort de notre sommeil et la santé de notre dos. Pour cela, faut-il le choisir ferme ou souple ? Nécessairement épais ou non ?
  1. Confort du sommeil et santé du dos
  2. De nos jours, les matelas sont à la fois fermes et souples !
  3. Que veut réellement dire un matelas « ferme » ?
  4. Un « bon » matelas doit-il être obligatoirement épais ?

Confort du sommeil et santé du dos

Confort de nos nuits et santé de notre dos sont-ils forcément contradictoires ? De nombreuses personnes préfèrent spontanément le confort d'un matelas souple, mais ont l'impression qu'un matelas ferme serait meilleur pour leur dos.

C'est effectivement l'idée qui s'est colportée pendant des années : plus un matelas était ferme, meilleur était-il pour le dos, disait-on. Eh bien, cette idée si longtemps répandue s'avère fausse ! De nos jours on sait au contraire qu'un matelas trop ferme peut être nocif pour le dos, pour deux raisons essentielles. Un matelas trop ferme risque d'accentuer une cambrure un peu prononcée de la colonne vertébrale. Un matelas trop ferme ne permet pas de détendre suffisamment les muscles et peut être la cause de contractures désagréables et de réveils douloureux le matin. On a aussi définitivement tordu le cou à l'idée qu'il était « bon pour le dos » de glisser une planche entre le matelas et le sommier !

De nos jours, les matelas sont à la fois fermes et souples !

Les bons matelas d'aujourd'hui combinent les qualités de fermeté et de souplesse. Comment cela est-il possible ? Tout simplement parce qu'un matelas de qualité offre à la fois une suspension ferme et un accueil moelleux.

Une suspension ferme

Différents types de matelas offrent une suspension ferme :

  • Les matelas à ressorts, qu'ils soient à ressorts cylindriques traditionnels, à ressorts biconiques, à ressorts ensachés individuellement ou encore « multi-spires ».
  • Les matelas en latex.
  • Et enfin les matelas en mousse de haute densité, ou mieux encore en « mousse à mémoire de forme ». Un accueil moelleux

Un matelas est composé d'un noyau ou « âme » en ressorts, latex ou mousse et de couches de garnissage plus ou moins nombreuses et épaisses. Ce sont ces couches de garnissage qui rendent le matelas accueillant, et ceci est parfaitement compatible avec une « âme» ferme ! Normalement, vous n'avez pas à choisir entre souplesse et fermeté, vous êtes en droit d'exiger les deux.

Que veut réellement dire un matelas « ferme » ?

Une chose importante à souligner, c'est qu'il n'existe aucun critère objectif pour dire qu'un matelas est ferme. Tout ce qu'on peut dire globalement, c'est que les personnes très minces ont besoin d'un matelas plus souple et que les personnes plus corpulentes sont mieux soutenues avec un matelas plus ferme. Les fabricants de matelas fournissent d'ailleurs des tableaux morphologiques indiquant le degré de fermeté nécessaire en fonction de votre taille et de votre poids. C'est une bonne indication de base à respecter.

Toutefois, « ferme » n'est en aucun cas un critère ayant valeur absolue : seule une personne donnée, avec sa taille, son poids, sa morphologie et ses sensations propres pourra dire, après avoir essayé différents matelas, lesquels elle perçoit comme plus fermes ou moins fermes. La fermeté est donc en grande partie subjective, dépendante des caractéristiques de chacun.

Le cas particulier des matelas en mousse :

En ce qui concerne les matelas en mousse, on a coutume de penser et de dire que la fermeté est liée à la densité du matelas. Il est vrai qu'avec une densité inférieure à 25kg/m3 un matelas manquera objectivement de fermeté. Toutefois, le procédé de fabrication joue également pour beaucoup dans la fermeté du matelas. A densité équivalente, un matelas peut être beaucoup plus ferme qu'un autre !

Si la fermeté est en grande partie subjective, le seul moyen d'apprécier la fermeté qui vous convient, à vous personnellement, est de tester le matelas que vous envisagez d'acheter. Dans l'idéal, il faudrait rester allongé au moins dix minutes sur le matelas testé, car c'est seulement au bout de ce temps qu'une sensation d'éventuel inconfort peut se faire sentir. Le problème, c'est que peu de personnes osent se donner ainsi longuement en spectacle dans un magasin !

Si vous êtes dans ce cas, trop timide pour prendre vos aises dans un magasin, quelques solutions existent pour vous. Dans les grandes villes, il existe parfois des « show-rooms » où les matelas d'exposition sont là tout exprès pour qu'on s'y allonge, qu'on s'y prélasse, qu'on s'y tourne et qu'on s'y retourne aussi longtemps qu'on en a envie. Autre excellente initiative, quelques enseignes offrent d'acheter un matelas avec quinze nuits à l'essai. Et enfin la solution toute bête : invitez-vous à dormir chez plusieurs amis ayant des matelas différents mais récents et voyez lequel vous convient le mieux !

Un « bon » matelas doit-il être obligatoirement épais ?

Spontanément, en tant qu'européens, nous avons tendance à penser qu'un bon matelas est forcément épais. Mais posez la question à un Japonais habitué à rouler chaque matin son mince tatami : vous le ferez sourire !

Comme, pour la plupart d'entre nous, nous n'avons pas adopté le style de vie japonais, notre notion du confort reste partiellement liée à l'épaisseur du matelas. Disons que la plupart des Européens trouveront inconfortable un matelas qui ne fait pas au moins 12cm d'épaisseur (à titre de comparaison, sachez que les canapés-lits classiques sont équipés de matelas de 5 à 6 cm d'épaisseur). 15 cm à 20 cm d'épaisseur, c'est déjà très bien, mais est-ce mieux au-delà ? De fait, de nombreux fabricants proposent des matelas de 22, 23, 25 cm d'épaisseur. Toutefois, il ne faut pas oublier que, plus un matelas est épais, plus il est lourd à manipuler, à retourner, à transporter. Le lit est aussi plus difficile à faire et l'épaisseur du matelas peut aussi poser un problème par rapport à la taille des draps-housses à utiliser.

C'est donc à vous, et à vous seul encore une fois, de trouver le bon compromis entre épaisseur et confort. Retenez que les technologies modernes de fabrication des matelas permettent un excellent confort sans pour autant être très épais.